ROMAND Armand

Né le 30 octobre 1909 à Dijon (Côte-d’Or), mort le 8 août 2003 à Dijon ; instituteur ; militant socialiste

Fils d’un cafetier, puis représentant de commerce, originaire du Jura venu s’installer à Dijon en 1906, Armand Romand devint instituteur.

Syndicaliste, il représenta le SNI dans le canton de Grancey-le-Château dans les années trente et fut secrétaire départemental de l’association des secrétaires de mairie-instituteurs jusqu’à sa fusion avec le SNI.

De 1934 à 1937, Armand Romand anima la section socialiste de Grancey, puis de 1937 à 1939 celle de Veuxhaulles-sur-Aube. Dans toutes les communes où il exerça, il créa ou fit revivre des amicales laïques.

À son retour de captivité, il ne réadhéra pas au Parti socialiste SFIO, déplorant l’opposition persistante entre socialistes et communistes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article129506, notice ROMAND Armand , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 29 mars 2021.

SOURCE : Rens. d’A. Romand.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément