ROULA Larbi

Né en 1903 à Djidjelli (Jijel, Algérie) ; instituteur ; militant nationaliste.

Fils d’un ouvrier bouchonnier, Larbi Roula devint instituteur dans l’enseignement indigène à Djidjelli. En février 1937, il fut, avec Clément Oculi*, l’un des meneurs de la grève des dockers du port, et soutint, en octobre, une nouvelle grève des dockers déclenchée par solidarité avec les ouvriers agricoles des domaines du comte d’Hespel à Jemmapes (Azzaba). Il signa plusieurs tribunes libres dans Le Réveil Djidjellien (24 septembre 1937, 1er octobre 1939) où il polémiquait avec Messaoud Sekfali* (8 octobre 1937), avocat et secrétaire de la cellule du Parti communiste algérien de Djidjelli.

Condamné le 12 avril 1937 par la Cour d’appel d’Alger à trois mois de prison et 500 F d’amende pour infraction à l’art. 1 du décret du 30 mars 1935, il fut exclu de l’enseignement. En octobre 1937, il se présenta au conseil général contre Benkhellaf, gros négociant et conseiller sortant, mais fut battu.

En 1941, Larbi Roula fut interné au camp de Bossuet par les autorités de Vichy.

En 1947, il se présenta à nouveau au conseil général comme candidat du « mouvement nationaliste indépendant ». Dans sa profession de foi parue dans Le Réveil djidjellien du 3 avril 1947, il affirma ne pas être messaliste et nia toute appartenance à un parti. Il réclamait l’union Abbas-Messali et la réunion d’un congrès algérien et démocratique. Dans ce même journal, le 26 avril 1947, il condamnait la discussion du statut de l’Algérie par le Parlement français. Battu, il échoua encore en 1949 lorsqu’il se présenta à l’élection à l’Assemblée algérienne sous l’étiquette du congrès national algérien.

Cependant Larbi Roula avait été élu en octobre 1947 conseiller municipal de Djidjelli. En 1954, il fut à nouveau interné à Bossuet. Libéré en 1962, il fit paraître après l’indépendance à Alger une brochure L’Algérie par l’Istiklal où il dénonçait la menace du socialisme sur l’Islam.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article129818, notice ROULA Larbi, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 18 septembre 2022.

SOURCE : Notes de P. Montoy.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément