SALOY Émile, Alexandre, Georges

Par Nadia Ténine-Michel

Né le 8 juin 1904 à Versailles (Seine-et-Oise), mort en septembre 1942 à Auschwitz (Allemagne), en déportation ; électricien à Gennevilliers (Seine) ; militant communiste ; conseiller municipal d’Argenteuil (Seine-et-Oise)

Fils d’un employé aux chemins de fer et d’une couturière, Émile Saloy, agent à l’Union d’électricité, fut élu conseiller municipal communiste d’Argenteuil en 1935. Il travaillait à la centrale de Gennevilliers.

Déchu en 1940 et interné au camp d’Aincourt en 1941, il fut l’un des signataires de la « Lettre ouverte aux ouvriers communistes » diffusée en septembre 1941 par Marcel Gitton*. Sa signature fut vraisemblablement ajoutée contre son gré ; il fut, en effet, livré aux autorités d’occupation en juin 1941 et déporté à Auschwitz où il mourut en septembre 1942.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article130358, notice SALOY Émile, Alexandre, Georges par Nadia Ténine-Michel, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 19 avril 2021.

Par Nadia Ténine-Michel

SOURCES : Arch. Dép. Seine-et-Oise, 2 M 30/68, 1 W 71, 73, 221. — « Lettre ouverte aux ouvriers communistes », BDIC, Q pièce 4007. — Bulletin municipal d’Argenteuil, 1944.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément