SARDO Marcel, Louis, Frédéric

Par Jean-Pierre Besse

Né le 18 mai 1899 à Dijon (Côte-d’Or), mort le 13 décembre 1942 à Angers (Maine-et-Loire) ; ouvrier carrier ; militant syndicaliste et communiste de Côte-d’Or ; résistant FTP dans le Maine-et-Loire.

Fils d’un ouvrier carrier, Marcel Sardo épousa à Curel en avril 1921, Alice Millot, sans profession lors de leur mariage, et originaire de Curel où elle était née en 1897 ; le couple eut une fille.
Ouvrier carrier, Marcel Sardo était secrétaire permanent du syndicat général du Bâtiment de Dijon (Côte-d’Or) et responsable régional CGT du Bâtiment en 1936-1939. Il collabora régulièrement au Travailleur de Bourgogne. Il fut candidat communiste aux élections cantonales d’octobre 1934 à Dijon-Est, aux élections municipales de 1935 ( 851 voix sur 23 679 inscrits et 17 926 votants), et aux élections législatives de 1936 à Châtillon-sur-Seine, il recueillit 493 voix sur 13 835 inscrits.

Arrêté en mai 1941 à Plombières pour distribution de tracts, il fut condamné à six mois de prison. Libéré, il rejoignit les premiers groupes armés en Côte-d’Or.
En mars 1942, il fut envoyé dans le Maine-et-Loire comme responsable des FTP.
Dénoncé par un traitre, L.B., il fut arrêté à Trélazé le 12 décembre 1942 par des commissaires et des inspecteurs de la police judiciaire d’Angers. Marcel Loffel, alias Prigent, interrégional, et le couple d’agriculteurs communistes, chez qui devait se tenir la réunion, Louis Forest et Célestine Forest-Hérivault furent aussi arrêtés.
Conduit à la gendarmerie et enfermé dans les locaux disciplinaires, il tira sur un gendarme puis se tira un coup de pistolet dans la tête. Grièvement blessé, il fut conduit à l’hôpital d’Angers où il mourut.
Son acte de décès est rédigé ainsi "Le 13 décembre 1942 est mort Mace Roger dit Frédéric, âge de 30 à 35 ans, à l’Hotel Dieu".
Marcel Loffel se pendit dans sa cellule à la prison d’Angers dans la nuit du 14 au 15 décembre 1942. Raymond Duchesne, alias Rodolphe, autre responsable, fut abattu lors de son arrestation près de la gare Saint Laud à Angers le 12 décembre. Louis Forest mourut en déportation le 4 décembre 1943 à Dora, Célestine revint de Ravensbrück.
Reconnu Mort pour la France, il fut homologué à titre posthume Capitaine FFI et reçut la Légion d’honneur en 1946.
Le nom de Marcel Sardo est gravé sur le monument des fusillés à Angers et sur celui de Dijon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article130495, notice SARDO Marcel, Louis, Frédéric par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 16 janvier 2021.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : AVCC, Caen.— Le Travailleur de Bourgogne, 1936-1939. — L’Avenir de la Côte-d’Or, 14 juillet 1945. — Résistance !, novembre 1973.— Les communistes dans la Résistance en Côte-d’Or, 1996.— Marc Bergère, Pascal Tellier, Serge Guillet, 1940-1945 Des Angevins en résistance, Archives départementales de Maine-et-Loire. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément