SERRANO [Dictionnaire Algérie]

Ouvrier mécanicien dans le quartier de Bab-el-Oued à Alger, Serrano, militant du Secours rouge international, était en 1933 secrétaire de la section d’Alger des Jeunesses communistes. Il fut arrêté, la même année, pour avoir tenté de tenir un meeting à Larba dans la Mitidja. À la suite de la manifestation du 12 février 1934 à Alger, un mandat d’arrêt fut, le 13, lancé contre lui pour incitation au pillage et à la violence. Il fut condamné à deux ans de prison et 200 F d’amende. Candidat du Parti communiste aux élections cantonales d’octobre 1934 dans la 1re circonscription d’Alger, quartier de Bal-el-Oued et de la Marine, il obtint 320 voix, soit 6,7 % des suffrages.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article131049, notice SERRANO [Dictionnaire Algérie], version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 11 janvier 2014.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13130. — Presse libre, 14 février et 15 octobre 1934. — Interview d’A. Ouzegane par J.-L. Planche (1976-1977).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément