SIRE Charles, Louis

Né le 9 janvier 1905 à Villers-le-Lac (Doubs), fils d’une horlogère, ouvrier horloger et administrateur de la coopérative ouvrière « La Montre » de Morteau (Doubs), Charles Sire fut candidat socialiste au conseil général en octobre 1934. Secrétaire de l’Union locale CGT de Morteau en 1937, il fut candidat aux élections dans le canton de Morteau le 10 octobre et obtint 397 voix sur 3 167 inscrits. Au congrès de l’UL du 19 mars 1939, il se retira pour raisons de santé. Cependant, deux mois plus tard, au congrès de l’Union départementale du Doubs tenu les 6 et 7 mai, il accepta de continuer à exercer, avec Gustave Schmitt, les fonctions de secrétaire adjoint, fonctions auxquelles il avait été élu comme permanent au congrès d’avril 1938.Voir Adrien Jeannin*.

Charles Sire quitta Morteau peu après et fut remplacé par Robert Charles* à la tête de l’Union locale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article131329, notice SIRE Charles, Louis, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCE : La Tribune du Doubs, 3 avril, 2, 16 et 23 octobre 1937, 16 avril 1938, 25 mars et 20 mai 1939.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément