SPEREK Louise

Née en 1911 à Varsovie (Pologne) ; ouvrière dans la confection ; militante syndicaliste et de la jeunesse juive immigrée ; résistant et déportée.

Louise Sperek vint en 1926 à Paris où elle travailla aussitôt dans la confection pour hommes. Elle adhéra au syndicat de la Confection et fut une des fondatrices de son club sportif. Elle faisait aussi partie du Club ouvrier de la jeunesse juive immigrée (YASK).

Devenue en 1936 une des dirigeantes du syndicat de la Confection pour hommes, elle participa aux grèves de juin. Sous l’Occupation, Louise Sperek prit la tête de manifestations de femmes devant les barbelés des camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande et devant la préfecture de police pour obtenir l’amélioration du sort des internés.

Arrêtée le 16 juillet 1942, internée avec son enfant à Pithiviers, elle fut ensuite déportée.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article131613, notice SPEREK Louise, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 10 février 2022.

SOURCE : D. Diamant, Combattants, héros et martyrs de la Résistance, Éd. Renouveau, 1984.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément