STARNINI Giordano

Né vers 1908, issu d’une famille d’Italiens expatriés, Giordano Starnini militait à la section troyenne du Parti socialiste SFIO. En novembre 1931, il apostropha le consul d’Italie venu inaugurer à Troyes « la Casa del fascismo » en criant : « Vive Matteotti ! À bas le fascisme ! » Arrêté et brutalisé au poste de police, il fut l’objet d’une mesure d’expulsion dans les huit jours. Une intervention de la Ligue des droits de l’Homme permit d’obtenir un sursis pour qu’il restât à Grenoble. En 1936, il s’engagea pour la défense de la République espagnole et, après quelques jours à Albacete, fut incorporé dans un bataillon italien des Brigades internationales. À l’âge de vingt-neuf ans, le 5 avril 1937, il fut tué sur le front de Jarama.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article131641, notice STARNINI Giordano , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCE : Le Rappel, janvier 1937.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément