SURREAU Georges, Clément, Marie

Né le 30 mai 1895 à Chouppes (Vienne), mort le 9 mai 1968 à Châtellerault (Vienne) ; professeur ; maire adjoint de Châtellerault.

Georges Surreau était le fils d’un couple d’instituteurs, Alexandre Surreau et Juliette, Henriette Morizet. Il effectua ses études secondaires au lycée Henri IV de Poitiers (Vienne) puis des études supérieures d’anglais à la faculté des lettres de cette ville.

Classe 1915, il fut mobilisé comme brancardier, et obtint deux citations en 1918 pour sa bravoure. Gazé le 31 octobre 1918 devant Reims, il ne fut démobilisé que le 19 septembre 1919.

Affecté professeur adjoint d’anglais au collège de Chinon (Indre-et-Loire) à la rentrée 1919, il fut muté l’année suivante au collège de Châtellerault où il accomplit le reste de sa carrière. Il épousa Berthe Mazeaud à St-Pierre-les-Églises (Vienne), le 5 avril 1920.

Militant socialiste, il fut élu conseiller municipal en 1925 dans la municipalité dirigée par le radical socialiste Louis Ripault. Il participa avec son collègue Gaston Frappier à l’animation d’un comité de vigilance antifasciste, distinct de celui animé par un autre collègue, le socialiste Stanislas Bonnet. Il fut réélu conseiller municipal aux élections très disputées de 1935 sur la liste d’« Union des républicains socialistes et socialistes SFIO » et devint second adjoint au maire Louis Ripault, son collègue Bonnet étant 1er adjoint et Gaston Frappier, 3e adjoint.

Le 8 mars 1941, le conseil municipal où il était toujours adjoint au maire, fut révoqué en vertu de la loi du 16 novembre 1940, et remplacé par un conseil nommé. Georges Surreau participa à la Résistance armée dans les FFI d’avril à septembre 1944. Il fut rétabli dans ses fonctions d’adjoint au maire le 6 septembre 1944, en même temps que la majorité du conseil municipal élu en 1935. Il fut réélu aux élections municipales de 1945 puis de 1947, toujours dans une municipalité conduite par Louis Ripault.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article131798, notice SURREAU Georges, Clément, Marie, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 12 avril 2020.

Alain Dalançon

SOURCES : Service historique de la Défense, Vincennes, GR 16 P 559023. — Arch. Dép. Vienne, état civil, registre matricule. — Arch. mun. Châtellerault, 1W 1-2. — Notes de Jean Maitron.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément