TABARON Paul, Gonzague

Par Jacques Girault

Né le 19 juin 1864 à Saint-Tropez (Var), mort le 22 mars 1956 à Gassin (Var) ; viticulteur ; syndicaliste agricole ; militant POF, puis socialiste SFIO, puis PS de France ; conseiller municipal de Saint-Tropez (1892-1908, puis 1912) ; délégué municipal de Gassin en 1942.

Fils de cultivateurs, Paul Tabaron, après avoir reçu l’enseignement des pères Maristes, effectua son service militaire dans l’Infanterie (1884-1886). Propriétaire viticulteur dans le quartier de la Bouilladisse, conseiller municipal de Saint-Tropez depuis 1892, candidat du Parti ouvrier français pour le siège de conseiller d’arrondissement en 1901, seul en lice, il obtint 388 voix sur 1 595 inscrits, soit moins du quart des inscrits. Au deuxième tour, le maire de Ramatuelle, le notaire Joseph Bernard, radical-socialiste, se présenta et l’emporta avec 408 voix contre 383 à Tabaron. Devenu adjoint au maire (1904-1908), il se présenta pour le Conseil général avec l’étiquette socialiste SFIO, le 28 juillet 1907 et obtint 307 voix sur 1 609 inscrits. A nouveau candidat au Conseil général, le 24 juillet 1910 comme "socialiste agricole", il obtint 160 voix sur 1 603 inscrit et se désista.

Conseiller municipal en mai 1912, Paul Tabaron obtint le 19 mai, 7 voix sur 21 suffrages exprimés pour le poste de maire. Membre du comité fédéral socialiste SFIO, président de la section de la Ligue des Droits de l’Homme, il participa, après la Première Guerre mondiale, à la commission exécutive du comité général varois pour l’élection rouge de 1924. Administrateur de la caisse d’Épargne depuis 1895, président du syndicat agricole (1920-1931), candidat aux élections municipales, le 5 mai 1929, il obtint 308 voix sur 1 296 inscrits sur la liste "d’union républicaine, socialiste et de défense des intérêts locaux". Ayant adhéré au Parti socialiste de France, il poursuivit son évolution vers des idées républicaines modérées, et fut désigné pour siéger dans la délégation municipale de Gassin, le 7 mars 1942. Il était le médiateur dans toutes les expertises de caractère agricole.


Paul Tabaron s’était marié en septembre 1898 à Ramatuelle, il était père de cinq enfants,.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article131847, notice TABARON Paul, Gonzague par Jacques Girault, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 25 octobre 2019.

Par Jacques Girault

SOURCE : Arch. Dép. Var, 2 M 5 219, 231, 6 19 2, 7 28 4, 32 1, 18 M 92. — Presse locale. — Note de Maurice Mistre.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément