TASSY Élie, Marius, Clairin

Par Jacques Girault

Né le 19 novembre 1888 à Carqueiranne (Var), mort le 12 mars 1963 à Toulon (Var) ; ouvrier de la construction navale ; militant syndicaliste CGTU ; militant communiste ; résistant.

Fils d’un cultivateur et d’une tailleuse, Élie Tassy fut inscrit au Carnet B. Blessé pendant la Première Guerre mondiale, il fut embauché à l’Arsenal maritime de Toulon à sa démobilisation, comme ouvrier auxiliaire (tôlerie, atelier des réparations, constructions navales). Devenu membre du secrétariat du syndicat des travailleurs de la Marine, il se prononça, en mars 1921, pour la réintégration des exclus et s’opposa aux syndiqués anciens minoritaires de tendance anarchiste (voir Paul Nicolini*). Le 5 mars 1921, il signa le communiqué du syndicat appelant au meeting pour la défense de Louis Badina*. Il devint secrétaire général du syndicat qui adhéra à la CGTU vers octobre 1921.

Membre de la commission administrative de la section toulonnaise du Parti communiste en 1922, Élie Tassy entra au comité de rédaction du Var ouvrier et paysan après le congrès fédéral de septembre 1922. Parallèlement, militant actif de la Ligue des droits de l’Homme, il figura au bureau de la section locale après le départ d’Émile Claude* et de ses amis socialistes, en juillet 1922.

Redevenu secrétaire adjoint du syndicat, Élie Tassy le représenta, le 6 juillet 1923, au congrès extraordinaire de l’Union départementale CGTU, dont il était membre du bureau. Trésorier du comité d’amnistie, il se vit refuser la parole lors du banquet du cercle de la Concorde à Carqueiranne, le 25 février 1923. Secrétaire de la cellule n° 3, il devint par la suite secrétaire général de la section communiste de Toulon, remplaçant Marius Mari*. Toutefois, au début de 1925, un rapport de police indiquait qu’il avait été exclu de la CGTU et du Parti communiste pour « attitude équivoque ».

Selon Marius Mari, Tassy, retiré au Beausset pendant la guerre, prit part aux luttes pour la Libération.

Marié en 1913 à Toulon, Élie Tassy était père d’un enfant,.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article132051, notice TASSY Élie, Marius, Clairin par Jacques Girault, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat. F7/12948, 13021, 13096, 13165, 13643. — Arch. Dép. Var, 4 M 45, 53, 56 8, 59 4 1, 3 Z 2 5, 4 21, 23, 28, 29. — Rens. de J. Masse.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément