THIAULT Ferdinand

Par Jean-Pierre Besse

Né le 26 novembre 1911 à Notre-Dame-de-Bondeville (Seine-Inférieure devenue Maritime), mort à Auschwitz le 29 juillet 1942 ; militant communiste et syndicaliste.

Militant communiste domicilié à Deville-lès-Rouen, Ferdinand Thiault dirigeait, avant la Seconde guerre mondiale, le syndicat CGT des métaux de Rouen. Il fut déporté à Auschwitz le 6 juillet 1942 et mourut peu de temps après son arrivée au camp.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article132394, notice THIAULT Ferdinand par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 13 février 2013.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : Claudine Cardon-Hamet, Les 45 000, mille otages pour Auschwitz, le convoi du 6 juillet 1942, Éditions Graphein et Fondation pour la mémoire de la déportation, 1997. — Notes de Marcel Boivin.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément