TORREILLES François

Par André Balent

Né le 27 août 1872 à Caudiès-de-Fenouillèdes (Pyrénées-Orientales), François Torreilles vécut longtemps à Estagel, bastion du guesdisme catalan dès le début du siècle. La mairie, conquise en mai 1904 par Joseph Soubielle*, avait été la première, dans les Pyrénées-Orientales, à être administrée par les socialistes. Torreilles fut, avant 1914, conseiller municipal d’Estagel.

Après la Première Guerre mondiale, François Torreilles s’installa à Caudiès-de-Fenouillèdes comme exploitant agricole et, en 1919, fut élu conseiller municipal. A l’issue des élections municipales de mai 1925, il devint premier adjoint. Il était le seul socialiste SFIO de ce nouveau conseil comprenant un républicain-socialiste, six radicaux-socialistes et quatre républicains de gauche.

A la suite de la maladie du maire, Félix Fourcade, François Torreilles fut amené à le remplacer pendant plusieurs années. Il devint effectivement maire à la suite du décès de Fourcade, le 20 mars 1932, mais ne sollicita pas le renouvellement de son mandat aux élections municipales de mai 1935.

Il mourut le 26 octobre 1935 à Caudiès-de-Fenouillèdes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article132840, notice TORREILLES François par André Balent, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par André Balent

SOURCES : Arch. Dép. Pyrénées-Orientales, 2 M 5 (268 II). — Rens. mairie de Caudiès-de-Fenouillèdes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément