TRINQUET Marcel

Né le 10 octobre 1888 à Corancy (Nièvre), fils d’un maréchal-ferrant, Marcel Trinquet, mécanicien, fut élu en mai 1929 conseiller municipal communiste de sa commune natale, seule municipalité communiste de la Nièvre en 1929. Démissionnaire, il fut réélu, comme socialiste SFIO en septembre 1930, lors d’élections municipales complémentaires, battant le communiste Ph. Monin.

Marcel Trinquet mourut le 19 avril 1977 à Corancy.

Ses descendants contestent qu’il ait été communiste en soulignant la tradition de droite de la famille. "Il était sur la liste communiste mais de droite quand même". On peut au moins en conclure que son adhésion au communisme a été éphémère ou ambigüe et peu marquante.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article133149, notice TRINQUET Marcel, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 22 mars 2020.

SOURCES : Arch. Dép. Nièvre. — Notes de Jean Maitron. — Note d’un petit-fils, 21 mars 2020.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément