VADAINE André, Joseph, Pierre, Émile

Né le 12 mai 1912 à Avranches (Manche), mort le 27 mai 1983 à Antibes (Alpes-Maritimes) ; ouvrier à l’Arsenal de Brest (Finistère) ; militant communiste ; résistant.

Adopté par la Nation en 1927, André Vadaine était ouvrier à l’Arsenal de Brest (Finistère). Il adhéra au Parti communiste en janvier 1936. Cette même année, il devint trésorier du comité brestois du Secours populaire et, de février 1936 à septembre 1939, fut responsable de la diffusion de la presse de sa cellule puis de la section communiste de Brest-Ouest. Il s’était marié en juillet 1936 avec Raymonde Riquin, marchande foraine, le couple était domicilié à Saint-Pierre-Quilbignon, commune rattachée à Brest en 1945.
Mobilisé en 1939, il fut affecté en février 1940 à l’Arsenal. Raymonde Vadaine avait adhéré au parti communiste, devenu clandestin en octobre 1939.
André Vadaine reprit ses activités de communiste clandestin, les triangles de l’OS puis des FTP à partir d’avril 1942 étaient particulièrement actifs, sabotages de matériel allemand, distribution de tracts en langue allemande destinés à saper le moral de l’occupant. La répression s’abattit sur les résistants brestois de juin à septembre 1942.
André Vadaine fut arrêté le 1er octobre 1942, Raymonde le 28 octobre suivant.
Il fut condamné à quinze ans de prison puis déporté dans le convoi parti le 21 octobre 1943 pour Karlsruhe. Il fut libéré de la prison de Saarbruck à une date inconnue.
Sa femme Raymonde Vadaine, résistante, fut également déportée NN.
A leur retour de camps, ils s’installèrent dans le Sud de la France où il mourut le 27 mai 1983 à Antibes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article133365, notice VADAINE André, Joseph, Pierre, Émile , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 29 janvier 2021.

SOURCES : Eugène Kerbaul, Dictionnaire biographique des militants ouvriers du Finistère, 1918-1944 déposé à l’Institut Maurice Thorez et aux Arch. Dép. Finistère, 1re version, 1974.— FMD, Livre mémorial.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément