VALDÈS Maria [prénom officiel Maria de la Paz, dans sa famille appelée PAZ]

Par Claude Pennetier

Née le 6 avril 1916 à Mières (Espagne), morte en mars 1989 ; ouvrière du textile ; militante de la JOC en 1932, puis de la LOC, du MPF, de l’ACO, du MRP (1945), puis enfin du parti socialiste (1971).

La famille Valdès en 1931. Maria est au dernier rang (3ème à gauche) elle a 15 ans.

Fille d’un mineur des Asturies, selon son récit Maria Valdès et son père vinrent en France en 1923, bientôt rejoints par sa mère et ses six frères et sœurs auxquels devaient s’ajouter six autres enfants au cours des années suivantes. Sa soeur Monique pense plutôt qu’elle est venue avac sa mère.
Son père était allé travailler à Hénin-Liètard comme mineur de fond pour la Cie Asturienne des Mines, il aménagea la maison qui lui était attribuée et ensuite, sa femme, enceinte du 7e enfant, le rejoignit en octobre 1923, en train depuis les Asturies avec les six enfants, l’aîné avait 10 ans et la plus jeune pas encore 2 ans. a .
Maria Valdès était la 3e des 12. Après avoir obtenu le certificat d’études primaires à Béthune (Pas-de-Calais) en 1928, Maria travailla dans la région lilloise, dans la filature Filature "La Cotonnière" à Lille, de 1929 à 1941. Adhérant à la Jeunesse ouvrière chrétienne en 1932, elle devint présidente fédérale de Lille-Ouest en 1938.
Son père mourut en novembre 1941 et sa mère en 1965.

Mariée en novembre 1941 avec un cheminot, René Dupuis, elle se consacra à ses enfants, deux filles, un fils puis un autre garçon recueilli à l’âge de trois ans. Elle milita en outre, avec son mari, à la Ligue ouvrière chrétienne, au Mouvement populaire des familles et à l’Action catholique ouvrière. Membre du MRP après la guerre, elle adhéra au Parti socialiste après le congrès d’Épinay (1971).

Elle mourut des suites d’un AVC en mars 1989.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article133430, notice VALDÈS Maria [prénom officiel Maria de la Paz, dans sa famille appelée PAZ] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 10 août 2017.

Par Claude Pennetier

La famille Valdès en 1931. Maria est au dernier rang (3ème à gauche) elle a 15 ans.
Maria Valdès vers 1945 avec deux de ses enfants vers 1945. Elle est accroupie près de son fils (décédé en décembre 1989) d’une de ses nièces et de sa fille ainée.
Au dernier rang, sa mère, et deux de ses sœurs dont Monique la plus jeune de la famille.
Maria Valdès en juin 1979, elle avait 63 ans.

SOURCES : Rens. communiqués par la militante. — Renseignements et photos communiqués par Monique Valdés Veuve Schrouf.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément