VALLAIS René, Jules, Auguste

Par Jean-Jacques Doré

Né le 18 novembre 1895 à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort à Elbeuf (Seine-Maritime) le 25 avril 1967) ; journalier, puis encaisseur à la Compagnie du gaz d’Elbeuf, enfin petit commerçant ; syndicaliste CGTU ; communiste.

Fils de Charlotte Bellet, légitimé par mariage en 1898, René Vallais, employé comme journalier dans sa jeunesse fut embauché comme encaisseur à la Compagnie du gaz d’Elbeuf. Secrétaire du sous-rayon communiste de 1923 à 1927, il se présenta sans succès aux élections municipales du 19 juillet 1925 à Elbeuf.

Il consacra cependant l’essentiel de son activité à la CGTU, comme sercétaire du syndicat unitaire des Employés de 1925 à 1927 et secrétaire adjoint de l’Union locale d’Elbeuf en 1925 et 1926 ; les autres membres du bureau étaient Alphonse Delannoy (secrétaire), Victor Duparc (trésorier) et Félix Lecat (trésorier adjoint). Avec eux, il tenta de dynamiser l’action revendicative dans l’agglomération elbeuvienne par la création d’un comité d’action chargé d’intervenir chaque fois qu’un conflit éclatait avec les employeurs.

Découragé par l’inertie de la classe ouvrière et la désaffection syndicale, l’Union locale unitaire ne comptait que 275 adhérents en 1927 contre 568 en 1922, Vallais abandonna la vie militante.

En 1930, il reprit un commerce d’épicerie à Caudebec-lès-Elbeuf qui devint plutôt prospère. En 1934, il déménagea à Cléon (Seine-Inférieure, Seine-Maritime).

René Vallais mourut le 25 avril 1967 à Elbeuf.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article133507, notice VALLAIS René, Jules, Auguste par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 15 septembre 2020, dernière modification le 14 septembre 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime, 1 MP 242, 269, registre matricule 1915 1R3397 N°1479 — 1 MP 343 Dossiers individuels des membres du PCFde L à Z, 1 MP 285 Radiations du carnet B pour départ. — L’Avenir d’Elbeuf, 1926-1927. — État civil.

Version imprimable Signaler un complément