VANDEPUTTE Georges

Par Yves Le Maner

Né le 7 avril 1899 à Hénin-Liétard (Pas-de-Calais), mort le 31 octobre 1943 à Drocourt (Pas-de-Calais) ; mineur ; militant syndicaliste ; militant communiste ; résistant.

Orphelin de mère à douze ans, Georges Vandeputte connut la misère après le départ de son père mobilisé en 1914. Avec ses quatre frères, il dut mendier pour subsister avant de rejoindre des parents à Calais. Apprenti boulanger jusqu’à son service militaire, il descendit ensuite à la mine. Licencié en 1931 pour action syndicale, il ne fut réintégré qu’en 1936. Entre temps, il vécut des modestes revenus du café que sa femme tenait à Drocourt. Membre du Parti communiste dès 1921, Georges Vandeputte fut trésorier de la section de Drocourt, puis trésorier de la cellule du puits n° 1 et des usines de Drocourt jusqu’en 1932 (voir Arthur Loucheux*). Il devint secrétaire de ce groupement en 1932 et conserva cette fonction jusqu’en 1935 ; le groupement, qui comprenait une trentaine d’adhérents, était rattaché au rayon d’Hénin-Liétard (voir Georges Marouzé*).

Élu adjoint au maire de Drocourt (voir Joseph Noël*) en 1935, Georges Vandeputte fut destitué en 1939. Bien que réduit une nouvelle fois à la misère (veuf depuis 1939, avec quatre enfants en bas âge), il appartint à la Résistance et à la CGT clandestine. Il mourut miné par la silicose.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article133652, notice VANDEPUTTE Georges par Yves Le Maner, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par Yves Le Maner

SOURCES : Arch. Dép. Pas-de-Calais, M 5221. — Rens. mairie de Drocourt.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément