VÉNEZIANO Eugène, François

Par Jacques Girault

Né le 8 octobre 1893 à La Seyne (Var), mort le 24 novembre 1970 à La Seyne ; métallurgiste ; militant socialiste SFIO.

Fils d’un chaudronnier en fer originaire de La Ciotat (Bouches-du-Rhône), Eugène Véneziano travaillait comme ouvrier ajusteur aux Forges et chantiers de la Méditerranée de La Seyne où il se maria en janvier 1911. Franc-maçon, membre du comité de vigilance socialiste SFIO lors de l’élection cantonale d’octobre 1934, il devint secrétaire adjoint de la section socialiste SFIO en janvier 1935, délégué auprès des Jeunesses socialistes. Élu délégué sénatorial par le conseil municipal, le 15 septembre 1935, il fit partie en octobre 1937, de la commission d’unification Parti socialiste SFIO-Union républicaine socialiste. L’année suivante, il représenta la section seynoise au congrès de la fédération socialiste SFIO.
Au titre de la SFIO, il fut intégré dans le comité local de Libération de La Seyne, le 15 septembre 1944 et en demeura membre jusqu’au début janvier 1945. Après la guerre, il figura parmi les candidats de la liste d’ “entente républicaine et socialiste d’intérêt local“ pour l’élection municipale du 18 juin 1950. Il fut pendant quelques années le secrétaire du cercle des travailleurs.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article133983, notice VÉNEZIANO Eugène, François par Jacques Girault, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 9 juin 2021.

Par Jacques Girault

SOURCE : Arch. Dép. Var, 4 M 50, 59 3. — Presse locale. — Sources orales.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément