VIDAL Claudius

Instituteur à Saint-Germain-Laprade (Haute-Loire), militant syndicaliste et communiste, ami personnel de André Lorulot*, Claudius Vidal se signala d’abord comme rédacteur à la Vie ouvrière où il exprimait les positions de la tendance minoritaire. Il fut ensuite à l’origine de la création de l’Union départementale des syndicats de la Haute-Loire en 1920. Portant la contradiction à la réunion de la SFIO qui se tint au Puy le 31 juillet 1926, il y fit l’éloge du syndicalisme et du communisme. En 1931, il était secrétaire du syndicat confédéré des instituteurs de la Haute-Loire ; il était à cette époque lié d’amitié avec Simone Weil*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article134432, notice VIDAL Claudius , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCES : Arch. Nat. F7/12998 et 13082. — Simone Pétrement, La Vie de Simone Weil, Fayard, 1978.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément