VIDAL Michel

Par Claude Pennetier

Né le 22 juin 1877 à Carcassonne (Aude), 30 juillet 1937 à Toulouse (Haute-Garonne) ; tonnelier ; militant socialiste puis communiste jusqu’en 1928.

fils d’un charpentier, Michel Vidal, tonnelier, fut élu conseiller municipal de Carcassonne le 12 mai 1912 mais perdit son siège en novembre 1919. Secrétaire de la Fédération socialiste de l’Aude, il fut délégué au congrès de Tours (décembre 1920) et il précisa dans son intervention le 25 : « Nous adhérons en principe à la IIIe Internationale, pour y discuter » et il aurait été favorable au maintien de l’unité.

Vidal milita au Parti communiste jusqu’en 1928, année où, en désaccord avec la tactique électorale du PC, il préféra démissionner. Lors de la conférence régionale du 3 juin, il fut exclu par sa cellule et par le rayon.

Il mourut le 30 juillet 1937 à Toulouse (Haute-Garonne).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article134457, notice VIDAL Michel par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 16 avril 2020.

Par Claude Pennetier

SOURCES : BMP, Mfm n° 304. — Rens. rapports de police de Carcassonne. — Notes de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable