VILLON

Instituteur à Lyon ; syndicaliste ; communiste oppositionnel.

Instituteur à Lyon (Rhône), Villon était délégué du syndicat des instituteurs au conseil d’administration de la Bourse du Travail de Lyon lorsque, le 22 novembre 1923, il fut élu, à l’unanimité, membre de la commission administrative de la Bourse.

Membre du Parti communiste, Villon fut en octobre 1925 l’un des signataires de la lettre à l’Internationale communiste, dite « Lettre des 250 », qui s’élevait contre les méthodes employées par la direction du Parti français pour mettre en œuvre la « bolchévisation ».
Voir Elie Péju.

Villon mourut en 1927.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article134753, notice VILLON, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 23 novembre 2020.

SOURCES : Le Serment, décembre 1923. — Dictionnaire biographique du Mouvement ouvrier français (texte et signatures), t. 16, p. 474-481.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément