VINCENT Constant

Par Charles Sowerwine

Né le 9 septembre 1878 à Oyonnax (Ain), Constant Vincent fit des études au séminaire Saint-Charles de Marseille (Bouches-du-Rhône), qu’il abandonna en 1896. Il vint s’établir à Oyonnax. Employé de la coopérative d’alimentation de « L’Auréole sociale », il en devint le gérant en 1923.

Élu secrétaire adjoint de la section d’Oyonnax de la Libre pensée lorsqu’elle se reconstitua en septembre 1920, Constant Vincent resta secrétaire adjoint jusqu’à la retraite de Charles Meunier*. Remplaçant celui-ci comme secrétaire en 1928, il conserva ce poste jusqu’en 1934 au moins, alors que Charles Jamin* prit la succession de Meunier comme secrétaire départemental. Ayant adhéré au Parti communiste français dès sa constitution, Vincent avait souvent fait fonction de secrétaire de cellule au cours des années trente. En août 1932, la section de la Libre pensée l’avait délégué, avec Alexis Falnot*, au congrès international contre la guerre d’Amsterdam.

Constant Vincent mourut le 6 mars 1955 dans sa ville natale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article134800, notice VINCENT Constant par Charles Sowerwine, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par Charles Sowerwine

SOURCES : L’Éclaireur de l’Ain, 1920-1934. — Témoignage du fils du militant.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément