VION Léonie

Née le 30 juin 1877 à Nurlu (Somme) , morte le 17 septembre 1953 à Lille (Nord) ; employée ; syndicaliste CFTC du Nord.

Militante des organisations syndicalistes chrétiennes de Roubaix (Nord) avant la première guerre mondiale, Léonie Vion fut élue après 1919 présidente des syndicats féminins de Lille (CFTC). Syndicaliste chrétienne de Lille (Nord), célibataire, elle joua un rôle actif lors de la grève des banques en 1925. Elle fit partie de l’équipe rédactionnelle du Nord social durant l’entre-deux-guerres et s’occupa particulièrement de la rubrique féminine.

En 1928, elle était secrétaire administrative de l’Union des syndicats professionnels de l’Abbaye. Le congrès de mars 1928 bénéficia de son rapport sur « l’organisation scientifique du travail ».

Après la grève qui secoua le Nord de la France en 1930, Léonie Vion fit partie de la délégation de la CFTC qui fut reçue le 19 août par le ministre du Travail, Pierre Laval.

C’est elle qui signa à Lille, le 3 juillet 1936, la convention collective de la banque.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article134881, notice VION Léonie , version mise en ligne le 17 novembre 2016, dernière modification le 17 novembre 2016.

SOURCES : La Ruche syndicale, mars et avril 1928. — Le Nord social. — Archives Union dép. CFDT du Nord.— L’Employé, organe du Syndicat des employés du Commerce et de l’Industrie (SECI) et de la Fédération française des syndicats d’employés catholiques puis de la Fédération française des syndicats chrétiens d’employés, avril 1924, mars 1927, octobre 1930 (BNF Gallica). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément