VOTTERO Pierre, Louis

Par Jean-Louis Panné

Né le 29 juillet 1898 à Marseille (Bouches-du-Rhône), mort en décembre 1982 ; ouvrier, marin, employé ; mutin de la mer Noire ; militant communiste ; coopérateur.

Fils d’un savonnier et d’une coiffeuse, Pierre Vottero, aîné de quatre enfants, fut d’abord apprenti commis en douanes puis ouvrier dans une savonnerie. D’août 1914 à avril 1915, il fut pêcheur. En octobre 1916, il devança l’appel. Marin sur le Voltaire dont l’équipage refusa, en juin 1919, d’appareiller de Bizerte à destination de la mer Noire, il fut condamné à dix ans de détention et à la dégradation militaire (voir Henri Alquier*). Le Parti communiste le présenta aux élections au conseil d’arrondissement dans le 12e canton de Marseille en janvier 1922. Il obtint 317 voix au premier tour puis 226 au second sur 4 965 électeurs inscrits. En mai 1922, candidat dans le 7e canton, il recueillit 2 155 voix sur 10 370 inscrits (voir Louis Villecroze*). Détenu à la prison de Clairvaux puis amnistié en août 1922, il fut libéré après trente-sept mois de prison.

Domicilié à Paris où il travailla d’abord dans une manufacture de boutons, militant de la cellule 206 du XXe rayon de Paris-Ville, Pierre Vottero, entra à « La Bellevilloise » comme administrateur des œuvres sociales et y demeura jusqu’en mars 1930, date à laquelle il démissionna en raison de ses désaccords avec la gestion du Cercle des coopérateurs de « La Bellevilloise ». En 1929, il fit partie, comme délégué de « La Bellevilloise », de la délégation de coopérateurs qui se rendit en URSS. Par ailleurs, il militait à l’ARAC et au Secours rouge international. Après son départ de « La Bellevilloise », il devint chauffeur de taxi (il était propriétaire de son véhicule) et le demeura jusqu’en février 1934. A partir d’avril, il s’occupa de la Solidarité mutuelle des coopérateurs de « La Bellevilloise » (dont il semble avoir été le trésorier) et de la caisse primaires d’Assurances sociales.

En 1928, employé de commerce, il avait été candidat aux élections législatives contre Henri Tasso* dans la 1re circonscription de Marseille et avait recueilli 1 067 voix sur 18 983 inscrits. En 1932, il prit part à la manifestation organisée contre la « guerre impérialiste » devant la mairie du XXe arr. de Paris.

En 1949, il participa à la manifestation du trentième anniversaire des révoltes de la mer Noire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article135069, notice VOTTERO Pierre, Louis par Jean-Louis Panné, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 9 octobre 2021.

Par Jean-Louis Panné

œuvre : Jean Le Ramey et Pierre Vottero, Mutins de la mer Noire, Éditions sociales, 1973.

SOURCES : Arch. PPo. 393. — Arch. A. Marty, A IV, B XX et XXI. — Cahiers de l’Institut Maurice Thorez, novembre-décembre 1967 — Notes d’A. Olivesi. — CAC, Fontainebleau, versement 94 0482 n0 180 1922-1927.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément