VUISTAZ

Militant du syndicat des menuisiers de Paris, Vuistaz fut élu, sur la liste des « minoritaires » qui triompha, à la commission exécutive de l’Union des syndicats de la Seine en décembre 1920. Il était en janvier 1921 secrétaire adjoint du sous-comité fédéral des syndicats révolutionnaires du Bâtiment (voir Pierre Gendreau*). En mai 1921, il envoya trois cents lettres avec un mandat de 15 F aux syndicalistes sous les drapeaux. En novembre 1921, il appartenait à la commission exécutive de l’UD de la Seine.

Lors du congrès de la Fédération unitaire du Bâtiment, en juillet 1923, on annonça son suicide en Côte-d’Or.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article135117, notice VUISTAZ , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13618 et 13 651. — C.r. congrès cité. — L’Humanité, 29 janvier 1921.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément