WAHARTE Gaston, Félicien

Par Georges Clause

Né le 14 mars 1906 à Bussy-Lettrée (Marne) ; contrôleur des PTT à Châlons-sur-Marne (Marne) ; militant syndicaliste ; militant socialiste SFIO, puis communiste (1938) ; résistant ; conseiller municipal.

Fils d’un facteur-receveur, Gaston Waharte fut reçu en 1924 au concours de commis des PTT. Devenu ensuite contrôleur des PTT à Châlons-sur-Marne, il milita au syndicat et au Parti socialiste SFIO. Il fut en février 1934 l’un des organisateurs de la grève contre le fascisme et l’un des animateurs du mouvement en faveur de la reconstitution d’une Fédération postale unique. Sous le Front populaire, Gaston Waharte favorisa l’unité d’action avec le Parti communiste et préconisa même la fusion des deux partis.

En 1938, il mena des négociations au nom de la section socialiste châlonnaise, en compagnie de Gabriel Pain*, Irénée Dlévaque*, Lucien Draveny*, Roger Denis* et avec des responsables communistes, négociations qui aboutirent à un accord d’unité le 30 juin 1938. Mais les négociateurs socialistes furent désavoués par leur parti et temporairement exclus. Gaston Waharte, déçu par la politique de Blum qui refusait d’intervenir en Espagne et décidait la « pause » dans le domaine social, adhéra alors au Parti communiste.

En 1940, Gaston Waharte fut mobilisé au 8e régiment du génie. Démobilisé, il entra dans la Résistance, participa à des sabotages, fut détenu quelque temps. Après la guerre, inspecteur au centre de chèques postaux, il devint secrétaire de la section de Châlons du PCF et fut élu conseiller municipal en 1945, 1947 et 1953.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article135143, notice WAHARTE Gaston, Félicien par Georges Clause, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par Georges Clause

SOURCES : La Champagne ouvrière et paysanne, 3 juin 1951. — B. Barberousse, Le Front populaire à Châlons-sur-Marne , Mémoire de Maîtrise, Reims, 1967

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément