WALLE Blanche

Par Yves Le Maner

Employée comme secrétaire au siège central de l’Union des coopérateurs du Cambrésis à Caudry (Nord), Blanche Walle fut, aux côtés de son mari, René Walle*, l’une des plus actives militantes de la cellule caudrésienne du Parti communiste dans les années trente.

Présidente du Groupement féminin pour la paix de Caudry, elle organisa de nombreuses réunions contre le fascisme et la guerre. Conférencière des Amis de l’URSS, elle effectua un voyage d’études en Union soviétique en 1936. Dès son retour, elle se consacra avec ardeur à l’aide à l’Espagne républicaine, s’occupant plus particulièrement des enfants. A la fin de décembre 1936, Blanche Walle organisa une collecte de vêtements et de jouets destinés aux enfants des villes d’Oviedo et de Barcelone. L’année suivante, elle organisa l’accueil, pour quelques mois, de trente jeunes enfants espagnols qui firent un séjour au sein de familles caudrésiennes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article135158, notice WALLE Blanche par Yves Le Maner, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par Yves Le Maner

SOURCES : L’Ouvrière, n° 112, 16-31 décembre 1934. — Alain Duchatelle, Biographie des militants ouvriers de l’arrondissement de Cambrai entre les deux guerres, Mémoire de Maîtrise, Lille III, 1973.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément