YELLES

Militant des Jeunesses communistes de Tlemcen (Algérie) au début des années trente, Yelles fut envoyé à l’Université des peuples d’Orient à Moscou en 1934-1935. Il rentra à Alger en 1936 et devint permanent du Parti communiste algérien ; il s’était spécialisé dans la traduction en arabe des articles et textes communistes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article135449, notice YELLES , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCE : Interview d’A. Ouzegane par J.-L. Planche (1976-1977).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément