LEROUX Gaston, Louis

Né le 27 septembre 1893 à La Cerlangue (Seine-Inférieure ; Seine-Maritime) , mort le 13 février 1969 à Aubenas (Ardèche), cimentier, chauffeur d’automobile, électricien, militant communiste d’Ivry-sur-Seine.

Gaston Leroux habita en région parisienne à partir de 1913 au moins. Il fut domicilié à Saint-Ouen (Seine ; Seine-Saint-Denis), Saint-Denis (Seine ; Seine-Saint-Denis) puis à Ivry-sur-Seine (Seine ; Val-de-Marne). En 1936, il résidait dans les Habitations à bon marché de la rue Denis Papin puis en 1938, dans celles de la rue Parmentier. Sa femme était alors ouvrière conditionneuse chez Damoy, entreprise de produits alimentaires.

Lors des élections sénatoriales de 10 avril 1938, Gaston Leroux fut désigné délégué sénatorial. Il était secrétaire de la section communiste d’Ivry en 1938.

Son fils, Gaston, Roger Leroux né 12 janvier 1914 à Paris (XVIIIe arr.) fut chauffeur de Marcel Gitton en 1938 et 1939. Sa belle-fille, Gisèle Marqué, née le 16 février 1920 à Paris (XXe arr.) épousa en 1937, Maurice Grandcoing, dirigeant des Jeunesses communistes. Ancienne secrétaire au journal communiste Ce soir, tapant des tracts, elle fut internée d’octobre 1940 à mai 1941 ; Maurice Grandcoing fut fusillé le 11 août 1942 au Mont-Valérien. Le beau-fils de Gaston Leroux, Roger Marqué, né le 23 février 1915 à Rennes (Ille-et-Vilaine), militant communiste, fut arrêté le 16 juillet 1941 et interné à la caserne des Tourelles.

Gaston Leroux n’habitait plus Ivry-sur-Seine après la Seconde Guerre mondiale.

Marié le 15 février 1913 à Saint-Ouen (Seine ; Seine-Saint-Denis) avec Marie Eulalie Galland, blanchisseuse dont il divorça en 1927, Gaston Leroux se remaria à Ivry-sur-Seine le 28 juillet 1928 avec Léontine Kindt, divorcée de Georges Marqué et employée de pharmacie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article136089, notice LEROUX Gaston, Louis, version mise en ligne le 30 décembre 2010, dernière modification le 31 décembre 2010.

SOURCE : Guillaume Bourgeois, « La troublante confession du chauffeur de Marcel Gitton », Arkheia, n° 22, juin 2010. Publication commentée d’un texte
autographe de Gaston Leroux destiné à la commission des cadres du PCF et probablement saisie à la suite de l’arrestation de Mounette Dutilleul, « Rapports sur mes derniers instants avec Gitton » , Arch. PPo. Série GA, liasse G8/Gitton. — Archives communales d’Ivry-sur-Seine.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément