BRANGARD Ida, Lydie [née LAINÉ]

Par Claude Pennetier

Né le 27 janvier 1906 à Héricourt (Haute-Saône), morte le 27 février 2001 à Grasse (Alpes-Maritimes) ; téléphoniste ; militante communiste de la Seine.

Fille de cultivateurs, son acte de naissance donne ouvrier de fabrique comme profession pour le père et repasseuse pour la mère. Ida Lainé fréquenta l’école primaire jusqu’à onze ans ; sans doute suivit-elle d’autres cours car elle disait connaître l’anglais. Elle travailla comme téléphoniste standardiste pour 880 F par mois en 1938. Elle se maria le 31 octobre 1929 à Paris (XIVe arr.) avec le militant communiste Gilbert Brangard.

Elle-même adhéra au Parti communiste en 1936 à Alfortville (Seine, Val-de-Marne) et milita au Comité mondial des femmes contre la guerre (CMF) dont elle fut employée. Le Parti communiste l’avait présentée comme candidate femme (non éligible) aux élections municipales de 1935.

Son mari mourut en déportation.
Elle vécut après guerre dans le IIe arrondissement de Paris.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article136157, notice BRANGARD Ida, Lydie [née LAINÉ] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 21 janvier 2011, dernière modification le 11 novembre 2021.

Par Claude Pennetier

SOURCES : RGASPI, 495 270 4280, autobiographie, 9 janvier 1938. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément