KATULA Bruno

Par Daniel Grason

Né en 1910 en Pologne ; ouvrier charcutier ; syndicaliste CGT ; volontaire en Espagne républicaine.

Bruno Katula habitait 155, avenue du Maréchal Joffre à Argenteuil (Seine-et-Oise, Val-d’Oise), il travaillait dans une charcuterie 7, rue de la Gare à Saint-Denis (Seine, Seine-Saint-Denis) et était syndiqué à la CGT.

Il arriva en Espagne le 16 janvier 1938 et fut incorporé comme soldat dans la 35e division, XIIIe Brigade internationale, 50e bataillon, 2e compagnie. Il fut engagé en première ligne en Estramadure, à Lerida, et au front sud de l’Ebre de janvier à juillet 1938. Il fut blessé deux fois, à la tête, au dos et aux deux jambes le 16 février (Estramadure) et le 26 juillet 1938 (Gandesa). Il fut nommé caporal en mai. Son hospitalisation dura quatre mois à Murcie, à l’hôpital universitaire et à Mataro.

Bruno Katula ne pouvait rentrer en Pologne en raison de son activité antifasciste. Il était titulaire d’une carte d’identité française et avait la possibilité de vivre aux Mexique. Il faisait référence dans sa biographie à Boleslaw Maslankiewicz*, commissaire politique, permanent de la CGT et au commandant Rotholz. La commission des cadres l’appréciait comme « discipliné et vaillant ». Il fut rapatrié en novembre ou décembre 1938.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article136169, notice KATULA Bruno par Daniel Grason , version mise en ligne le 24 janvier 2011, dernière modification le 27 mars 2011.

Par Daniel Grason

SOURCES : RGASPI 545.6.712. BDIC mfm 880/38.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément