KALINIKRENKO François

Par Jean-Pierre Besse

Né le 3 octobre 1919 à Feugerolles-sur-Orne (Calvados), mort en mission le
8 juillet 1943 à Chambly (Oise) ; ouvrier métallurgiste ; militant communiste dans le Calvados ; résistant FTP dans le Calvados puis l’Oise.

D’origine polonaise, François Kalinikrenko naquit à Feuguerolles-sur-Orne (Calvados). Son père se suicida peu de temps après son arrivée en France, sa mère éleva seule trois enfants. François Kalinikrenko, après l’école primaire, suivit des cours à l’école d’apprentissage de la Société métallurgique de Normandie, puis travailla dans cette usine comme traceur chaudronnier. Il était alors domicilié à Mondeville.

Militant communiste et syndicaliste, François Kalinikrenko était aussi membre de l’équipe de football "L’union sportive de Normandie".

Il fut arrêté une première fois pour distribution de tracts à la porte de l’usine en septembre 1941 par la gendarmerie française. Remis aux autorités allemandes, il réussit à s’évader mais fut condamné à mort par contumace par une cour martiale allemande. Il entra alors dans la clandestinité à Lisieux sous le nom de "Marcel Lavenne".

Il échappa une nouvelle fois à l’arrestation en décembre 1942 après avoir réalisé plusieurs sabotages. Il fut alors muté dans l’Oise comme commissaire aux effectifs des FTP au début de 1943 sous le pseudonyme de René.

Il fut actif dans la région de Chambly avec le détachement Patrie dirigé par Kléber Dauchel. C’est en compagnie de ce dernier que de retour d’une mission il rencontra la police allemande. Il tua un feldgendarme mais fut tué lui aussi.

Il avait le grade de Capitaine FTP.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article136213, notice KALINIKRENKO François par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 9 février 2011, dernière modification le 16 octobre 2018.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : Arch. Dép. Oise, 33 W 8 250 et 1 232 W 260.— Quellien Jean, Résistance et sabotages en Normandie, Cahiers Corlet, 1992.— Témoignage de Gisèle Guillemot et Kléber Dauchel.— Arch. ANACR-Oise.
- 

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément