LABRÉGÈRE Jean-Claude

Par Jacques Girault

Né le 19 novembre 1941 à Limoges (Haute-Vienne) ; professeur d’enseignement général de collège ; militant communiste en Vendée.

Fils d’un ouvrier peintre en voiture, Jean-Claude Labregère entra dans une école normale d’instituteurs et devint membre du Syndicat national des instituteurs en 1958. Après avoir été étudiant, il devint PEGC au collège d’enseignement des collèges à Saint-Hilaire-des-Loges (Vendée).

Il se maria en juillet 1963 à La Châtaigneraie (Vendée) avec une PEGC, fille d’un entrepreneur. Le couple avait un enfant en 1965 et habitait La Châtaigneraie.

Jean-Claude Labrégère adhéra à l’Union des étudiants communistes et fut secrétaire d’un cercle. Il adhéra au Parti communiste français en 1963. Il entra directement au bureau de la fédération communiste de Vendée en 1966, responsable de la jeunesse. Il fut membre du secrétariat de la fédération, responsable de la propagande de 1968 à 1974, de la propagande et des intellectuels à partir de 1972, puis redevint seulement membre du comité fédéral de 1974 à 1976. Il le quitta pour raisons de santé. Il suivit le stage central organisé par le PCF pour les instituteurs communistes (24 août-10 septembre 1966 puis une école centrale du PCF d’un mois.

Candidat suppléant aux élections législatives de 1967 dans la première circonscription (La Roche-sur-Yon), il fut aussi candidat au Conseil général dans le canton de La Châtaigneraie.

Il militait aussi au Mouvement de la paix depuis 1962.

Jean-Claude Labrégère quitta le PCF « à la suite de désaccords portant sur le soutien que la direction de l’époque apportait à la politique de l’URSS et des manœuvres anti-unitaires en sous-main concernant l’élection de François Mitterrand (plutôt Giscard d’Estaing que Mitterrand) ». Il adhéra par la suite à Amnesty International et occupa des responsabilités dans cette organisation.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article136229, notice LABRÉGÈRE Jean-Claude par Jacques Girault, version mise en ligne le 14 février 2011, dernière modification le 1er juin 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du Comité national du PCF. — Renseignements fournis par l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément