KROEPFLÉ

Par Léon Strauss

Secrétaire départemental du Haut-Rhin de la Fédération postale en 1947.

Le 11 février 1947, au conseil syndical de l’UGFF du Haut-Rhin, Kroepflé annonça que les PTT de Mulhouse refusaient de prendre part à l’arrêt de travail du 14 février, l’estimant politique .Le communiste Marcel Guillemard*, secrétaire départemental du SNI, l’accusa d’être responsable de cette abstention et lui reprocha « une position aussi nettement antisyndicaliste » ignorant « toute discipline syndicale . L’esprit qui anime encore actuellement certains camarades ressemble fort à celui d’avant 1939….à l’avenir, pour toutes les décisions importantes à prendre, nous exigeons le vote par mandats. Nous n’admettrons plus le vote par syndicat qui permet à des syndicats de 10 membres de tenir en échec les grands syndicats. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article136300, notice KROEPFLÉ par Léon Strauss, version mise en ligne le 21 mars 2011, dernière modification le 24 février 2011.

Par Léon Strauss

SOURCE : La Fraternelle, Bulletin du SNI du Haut-Rhin, avril 1947.

Version imprimable Signaler un complément