LE LAN Émilien

Par François Prigent

Né le 11 janvier 1915 à Berné (Morbihan), mort 13 novembre 1972 à Saint-Aignan (Morbihan) ; instituteur puis directeur d’école ; maire SFIO de Saint-Aignan (1953-1972) ; militant laïque.

Emilien Le Lan était fils d’un journalier, et fut adopté par la Nation en février 1932. Instituteur, il s’était marié à Marie-Anne Mérel en avril 1942. Il succéda en avril 1947 comme maire de Saint-Aignan à Georges Houitte, directeur de cours complémentaire parti à Pontivy. La commune était acquise aux républicains depuis 1904, avec le parlementaire Pierre Lotz.

En 1953, Emile Le Lan était encarté à la SFIO, tout comme plusieurs membres de son conseil municipal : Irène Jouan (infirmière), François Rault (cultivateur), Jean Kergresse (électricien), Emile Anès (carrier, père du maire PS de Saint-Aignan depuis 1989, René Anès), Louis Baudic et Pierre Le Coguic (cultivateur).

Très engagé dans les filières laïques locales, il se détacha petit à petit de la fédération SFIO, jusqu’à son décès fin 1972. Le maire de sensibilité socialiste, Joseph Launay lui succéda alors.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article136697, notice LE LAN Émilien par François Prigent, version mise en ligne le 9 avril 2011, dernière modification le 1er novembre 2021.

Par François Prigent

SOURCES : Arch. de l’OURS, dossiers Morbihan. – Arch. Fédérales du PS Morbihan. – Arch. Privées Philippe Meyer*. — Le Rappel du Morbihan, 1953-1972. — Entretiens avec Joseph Launay et René Anès. — Mairie de Saint-Aignan. — Christophe Rivière, « Les maires du Morbihan (1929-1953), in Les Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, n° 2, t. 113, juin 2006 ». — François Prigent (dir), « Figures militantes et réseaux socialistes dans le Morbihan au 20e siècle », dossier spécial, in Recherche Socialiste, n° 42, mars 2008.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément