JOLY Simone, Julia, Yvonne, Pierrette

Par Jean-Marie Conraud

Née le 4 octobre 1925 à Montbéliard (Doubs), morte le 7 avril 2006 à Besançon (Doubs) ; employée aux usines Peugeot ; militante jociste du Doubs, permanente de la JOCF (1947-1948), membre du comité national de l’ACO.

Fille de Julien Joly, employé de commerce, et de Joséphine Rueff, sans profession, Simone Joly fut embauchée en 1942 aux usines Peugeot à Sochaux. Responsable fédérale JOCF, elle fut sollicitée en 1947 pour devenir permanente à la place de Pauline Carrara. Elle prit ses nouvelles fonctions en octobre 1947 mais dut interrompre prématurément son mandat pour raisons de santé en octobre 1948. Remplacée par Henriette Schwartzmann*, Simone Joly reprit brièvement son travail chez Peugeot où elle milita à la CFTC. Elle quitta l’usine en 1949 pour devenir « aide aux prêtres ». Elle fit partie du conseil national de l’Aide aux prêtres.

En avril 1958, domiciliée à Besançon, elle entra au comité national de l’ACO.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article136778, notice JOLY Simone, Julia, Yvonne, Pierrette par Jean-Marie Conraud, version mise en ligne le 25 avril 2011, dernière modification le 25 avril 2011.

Par Jean-Marie Conraud

SOURCES : Renseignements fournis par l’intéressée. — Témoignage (publication ACO), 68, mai 1958. — État civil de Montbéliard.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément