LEJEUNE Jacqueline, Éléonore, Maria [née MARTIN]

Par Alain Prigent

Née le 8 juin 1912 à Rennes (Ille-et-Vilaine), morte le 24 janvier 1968 à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) ; professeur ; candidate sur la liste du PCF aux élections municipales de Saint-Brieuc en avril 1953 et en mars 1959.

Fille d’un professeur au lycée de Rennes, victime de la Première Guerre mondiale, Jacqueline Martin, pupille de la Nation à partir de 1923, obtint son baccalauréat en 1929. Jacqueline Martin passa avec succès sa licence de lettres à la faculté de Rennes de 1932 à 1934. Étudiante, elle se maria à Paris (Ve arr.) le 3 septembre 1935 avec Jean Lejeune, étudiant, futur professeur. Le couple eut 4 enfants nés entre 1939 et 1946. Nommée ainsi que son mari à l’annexe du lycée de Saint-Brieuc au Val André en 1939, elle obtint sa mutation au lycée de jeunes filles de Saint-Brieuc en 1943.

A propos de cette militante de l’UFF et du PCF, son chef d’établissement notait en 1950 que « l’activité hors de l’établissement existe » mais qu’il n’avait pas à en juger. Elle fut candidate sur la liste d’union ouvrière et démocratique présentée par le PCF aux élections municipales de Saint-Brieuc le 26 avril 1953. Elle fut à nouveau candidate aux élections municipales de Saint-Brieuc le 8 mars 1959.

Elue au conseil intérieur du lycée en 1956, elle s’occupait des œuvres sociales.
Selon Hervé Hamon, Jacqueline et son époux sympathisèrent avec son père, Maurice Rousseau*, futur militant du PSU, à la faculté de Rennes. Ils retrouvèrent le couple Rousseau qu’ils eurent comme voisins à Saint-Brieuc à la fin des années 1940. Les Lejeune et Rousseau eurent alors de longues et passionnées discussions politiques en particulier lorsque Mendès France fut président du Conseil. Mme Rousseau fut une collègue de Jacqueline Lejeune au lycée Renan.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article136793, notice LEJEUNE Jacqueline, Éléonore, Maria [née MARTIN] par Alain Prigent, version mise en ligne le 25 avril 2011, dernière modification le 2 mai 2011.

Par Alain Prigent

SOURCES : Arch. Dép. Côtes d’Armor, 1472W59 (dossiers individuels des membres de l’enseignement secondaire public). — Hervé Hamon, Toute la mer va à la ville, Éditions Stock, 2009.— Notes de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément