BOURDON Marcel, Léon, Charles

Par Pierre Vincent

Né le 19 octobre 1925 à Sceaux-sur-Huisne (Sarthe) ; ouvrier professionnel ; secrétaire général du syndicat CGT des cheminots du Mans (1954-1977) ; membre de la direction fédérale CGT des cheminots (1968-1976).

Issu d’un milieu modeste - son père, journalier, travailla dans de multiples entreprises et sa mère, journalière également, effectua des travaux ménagers -, Marcel Bourdon faisait partie d’une famille de quatre enfants. Avant d’entrer au chemin de fer, il travailla chez un artisan en mécanique générale. Il entra à la SNCF le 3 février 1945 au dépôt de Château-du-Loir (Sarthe) comme ouvrier tourneur. Muté à sa demande aux ateliers du Matériel du Mans (Sarthe) en février 1947, il y fit toute sa carrière jusqu’à son départ en retraite en 1980.
Son engagement militant coïncida avec les grèves de novembre-décembre 1947. À partir de cette date, il fut à plusieurs reprises délégué, au comité local des activités sociales, du personnel et, pendant une longue période, auprès du directeur de la Région Ouest. Receveur, diffuseur de La Vie ouvrière, membre de la direction du syndicat du Mans, Marcel Bourdon accéda à la responsabilité de secrétaire général du syndicat en 1954 et le resta jusqu’en 1977. Il fut également membre du conseil national de la Fédération CGT des cheminots de 1968 à 1973 et de la commission administrative de 1973 à 1976.
Marcel Bourdon ne fut jamais membre d’un parti politique.
Il s’était marié en novembre 1948 au Mans avec Suzanne Goude.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article1368, notice BOURDON Marcel, Léon, Charles par Pierre Vincent, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 25 janvier 2012.

Par Pierre Vincent

SOURCES : Arch. PPo, SNCF S26. — Arch. Fédération CGT des cheminots. — Comptes rendus des congrès fédéraux. — Notes de Marie-Louise Goergen. — Informations données par Marcel Bourdon. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément