LANGLET Paulette, épouse PRAUD

Par Jacques Girault

Née le 5 février 1936 à Paris (XVIIIe arr.), morte le 4 juin 2012 à Saint-Gilles-Croix-de-Vie (Vendée) ; institutrice ; militante syndicaliste du SNI ; militante communiste en Seine-et-Oise.

Fille d’un ancien élève de l’école d’horticulture d’Angers (Maine-et-Loire) devenu employé chargé des fleurs chez un marbrier de cimetière, Paulette Langlet entra à l’École normale d’institutrices de la Seine-et-Oise en 1955 et fut la déléguée du Syndicat national des instituteurs pour l’année 1956-1957. Titulaire du baccalauréat « Philosophie », elle enseignait à l’école Joli Val à Argenteuil et habitait Asnières (Seine). Elle participa au festival mondial de la jeunesse à Moscou en 1957.

Paulette Langlet adhéra au Parti communiste français en septembre 1957 et participa au stage central organisé par le PCF pour les instituteurs communistes en 1958.

Paulette Langlet encadrait des colonies de vacances. Économe dans la colonie d’Argenteuil de Saint-Hilaire-de-Riez (Vendée), elle rencontra Yvon, Armand, Louis Praud, membre du secrétariat de la fédération communiste de Vendée, employé comme aide-comptable dans la coopérative de pêcheurs qui fournissait du poisson à la colonie. Ils se marièrent en août 1962. Elle fut alors nommée institutrice à Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article136858, notice LANGLET Paulette, épouse PRAUD par Jacques Girault, version mise en ligne le 4 mai 2011, dernière modification le 24 mai 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Renseignements fournis par l’intéressée.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément