LANNELUC Madeleine dite Marcelle née Marquet

Par Jean-Pierre Besse, Jacques Girault

Née le 26 avril 1911 à Piégut (Dordogne), morte le 17 mai 2003 à Nontron (Dordogne) ; institutrice ; militante communiste en Dordogne.

Fille d’un voiturier, Madeleine Lanneluc, institutrice à Javerlhac, se maria dans la commune avec Sanson Lanneluc, sans profession. Le couple eut trois enfants. Elle devint directrice d’école à Piégut. Résistante sous le pseudonyme « Marcelle », elle représentait l’Union des femmes françaises dans le Comité départemental de Libération de la Dordogne.

Membre du Parti communiste français depuis juin 1944, Marcelle Lanneluc était la secrétaire de la section communiste de Piégut-Pluviers. Elle entra au comité de la fédération communiste de Dordogne au début des années 1950 et ne fut pas reconduite dans cette responsabilité par la conférence fédérale de 1955. Militante du Syndicat national des instituteurs et de l’UFF, elle vivait séparée de son mari à la fin des années 1960.

Retraitée, toujours secrétaire de la section de Piégut-Pluviers, Marcelle Lanneluc participa à la commission fédérale de contrôle financier de 1972 à 1975.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article136862, notice LANNELUC Madeleine dite Marcelle née Marquet par Jean-Pierre Besse, Jacques Girault, version mise en ligne le 4 mai 2011, dernière modification le 6 mai 2011.

Par Jean-Pierre Besse, Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable