LAPORTE Raymonde [née LE MOIGNE Raymonde]

Par Jacques Girault

Née le 4 septembre 1936 à Paris (XIVe arr.) ; institutrice ; militante syndicaliste ; militante communiste, conseillère municipale de Bagneux (Hauts-de-Seine).

Fille d’un manœuvre dans une société électrique puis à l’EDF, syndiqué à la CGT et d’une femme de ménage, Raymonde Le Moigne entra à l’École normale d’institutrices de la Seine-et-Oise. Titulaire du baccalauréat « Philosophie », elle fut nommée institutrice dans le groupe scolaire Paul Bert à Paray-Vieille Poste. Puis après son mariage, elle obtint sa mutation pour Bagneux.

Raymonde Le Moigne se maria au début des années 1960 avec Jean-Noël Laporte, instituteur communiste. Le couple eut deux enfants.

Raymonde Le Moigne adhéra au Syndicat national des instituteurs en janvier 1957. Elle fut en 1960 la secrétaire de la sous-section du SNI de Juvisy après avoir été membre du conseil syndical depuis 1958. Elle faisait partie du conseil syndical de la section départementale de la Fédération de l’Éducation nationale. A Bagneux, elle fut la secrétaire du conseil des parents d‘élèves de l’école Eluard en 1963-1964.

Raymonde Le Moigne adhéra au Parti communiste français en avril 1957 à Vitry. Elle militait aussi à l’Union des femmes françaises. Elle suivit le stage central pour les instituteurs communistes en 1960. Membre du bureau de la cellule Paul Eluard de Bagneux en 1965, elle suivit l’école centrale du PCF du 2 au 29 août 1970.

Raymonde Laporte fut élue conseillère municipale de Bagneux en 1965.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article136876, notice LAPORTE Raymonde [née LE MOIGNE Raymonde] par Jacques Girault, version mise en ligne le 4 mai 2011, dernière modification le 25 août 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément