LAURENT Paul, René

Par Jacques Girault

Né le 26 avril 1894 à Montrichard (Loir-et-Cher), mort le 31 octobre 1983 à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) ; professeur technique ; militant syndicaliste à Paris.

Fils d’un tonnelier, indiqué « propriétaire vigneron » sur le registre d’état civil à la naissance, Paul Laurent fut mobilisé dans l’artillerie en septembre 1914. Blessé en août 1915, versé dans les services auxiliaires, il fut démobilisé en avril 1919 alors qu’il était infirmier. Il travailla pendant sept ans comme ouvrier tonnelier, d’abord chez son père à Montrichard (1919-1921), puis chez trois patrons successifs aux Halles aux vins à Paris (1921-1927).

Laurent s’était marié en avril 1920 dans une commune de Haute-Garonne. Le couple eut un enfant.

Laurent participa à la création d’une école de tonnellerie créée en 1926 par la chambre syndicale dans le grand préau de la Halle aux Vins et en devint en 1927 le contremaître-directeur. Cette école fut intégrée dans l’Éducation nationale en 1928 et il fut délégué à titre provisoire professeur technique, chef d’atelier chargé provisoirement de la direction. Elle évolua vers le statut d’école des métiers de la tonnellerie Paris Diderot.

Membre de la CGT, Laurent intervint auprès de Philippe Rabier, dirigeant du Syndicat national de l’enseignement technique qui lui conseilla d’écrire à Auguste Dumeix, conseiller de Maurice Thorez, alors Ministre de la Fonction publique. Il exposa sa situation, le 18 novembre 1946, professeur technique, chef d’atelier depuis 1932 et directeur intérimaire depuis dix-huit ans de l’école de tonnellerie, « je n’ai pas le statut de fonctionnaire et je suis candidat pour devenir chef des travaux ». Après l’avis favorable de Paul Le Rolland*, directeur de l’enseignement technique, il fut promu chef des travaux et chargé de la direction du centre d’apprentissage de la Place des Vosges où il prit sa retraite en 1959, habitant alors Orly (Val-de-Marne).

Se confondait-il avec Paul Laurent, un des responsables parisiens du Syndicat national de l’enseignement technique apprentissage autonome au début des années 1950 ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article136916, notice LAURENT Paul, René par Jacques Girault, version mise en ligne le 5 mai 2011, dernière modification le 5 mai 2011.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat. F17/ 27119. — Presse syndicale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément