LAURENT Roger, Henri, David, Joseph

Par Jacques Girault

Né le 13 juin 1930 à Trescléoux (Hautes-Alpes), mort le 16 juillet 2003 à Montpellier (Hérault) ; instituteur dans la Drôme ; militant syndicaliste du SNI ; militant communiste.

Fils de cultivateurs qui votaient après la guerre pour les candidats du Mouvement républicain populaire, Roger Laurent, élève d’une école normale d’instituteurs à partir de 1946, titulaire du baccalauréat, devint instituteur. Il enseigna dans diverses communes de la Drôme (Eygalières, Granges-Gontardes puis Valence).

Membre du Syndicat national des instituteurs en 1946, Roger Laurent était dans les années 1950 le secrétaire des sous-sections du canton de Pierrelatte, puis de Valence, du SNI.

Il se maria en décembre 1951 à Marches (Drôme) avec Lucienne Ollat, fille d’un cultivateur, institutrice communiste. Le couple eut trois enfants et divorça. Il se remaria en octobre 1983 à Valence avec une institutrice.

Roger Laurent adhéra au Parti communiste français en 1950. Il fut secrétaire des cellules communistes d’Eygalières (1951-1952), de Granges-Gontardes (1952-1954à et membre des comités des sections communistes de Pierrelatte puis de Valence-Nord. Devenu membre de la commission de contrôle financier de la fédération communiste en 1962, il entra au comité fédéral en 1964 et ne fut pas reconduit par la conférence fédérale de 1967. Il suivit le stage central pour les instituteurs communistes organisé par le PCF en 1964.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article136917, notice LAURENT Roger, Henri, David, Joseph par Jacques Girault, version mise en ligne le 5 mai 2011, dernière modification le 22 mai 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément