LE DIDU François

Par Jacques Girault, Claude Pennetier

Né le 10 mars 1906 à Guémené-sur-Scorff (Morbihan), mort le 18 mai 1991 à Ploemeur (Morbihan) ; instituteur dans le Morbihan ; militant syndicaliste du SNI.

François Le Didu, était le fils de Joseph Marie Le Didu, cordonnier, et de Pascaline Guilloux, ménagère. Son père étant mort en 1915 de broncho pneumonie occasionnée en service armé, il fut adopté par la Nation en 1921.

Il devint instituteur, épousa le 26 novembre 1933 à Plouay (Morbihan), Jeanne, Françoise Bernugat (1912-2008). Sergent chef au 5e Génie, en 1940, il fut fait prisonnier de guerre.

Militant syndicaliste du SNI, il fut élu au Conseil départemental de l’enseignement primaire en 1951. Il participa à la démission collective demandée par le Syndicat national des instituteurs à la fin de 1953 pour protester contre la politique répressive du gouvernement et sa politique antilaïque. Il fut réélu en janvier 1954.

Il était un des fondateurs de l’Association départementale des anciens prisonniers de guerre du Morbihan. Il fut ensuite président de la Mutuelle complémentaire du Morbihan et l’un des vice-présidents de l’Union mutualiste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article136966, notice LE DIDU François par Jacques Girault, Claude Pennetier, version mise en ligne le 10 mai 2011, dernière modification le 20 septembre 2022.

Par Jacques Girault, Claude Pennetier

SOURCES : Presse syndicale. — UMM, Bulletin d’information n°17, 2e trimestre 1991. — Michel Dreyfus, 1905-2005. La Mutualité dans le Morbihan, 100 ans d’engagement solidaire, Mutualité française, 2005. — État civil ; liste officielle des prisonniers de guerre, 27 septembre 1940 (notes d’Alain Dalançon).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément