LEFEBVRE Marthe, Georgette

Par Jacques Girault

Née le 29 décembre 1900 à Cherbourg (Manche), morte le 18 février à Carentan (Manche) ; professeur ; militante syndicale à Paris.

Fille d’un professeur agrégé au lycée de Cherbourg, Marthe Lefebvre, titulaire du brevet supérieur et du baccalauréat (mathématiques), élève du lycée Fénelon à Paris, réussit en 1922 à l’École nationale de l’enseignement technique (section A2). Titulaire du certificat d’aptitude à l’enseignement industriel (sciences), elle fut nommée en 1924 professeur à l’école pratique de commerce et d’industrie de filles de Roubaix (Nord) où elle enseigna aussi les lettres, l’histoire, la géographie. Militante du Syndicat de l’enseignement technique, elle animait l’association des anciennes élèves et en assura la présidence en 1938. Détachée en novembre 1942 comme directrice administrative de l’Ecole normale d’enseignement ménager et familial, 11 rue Férou à Paris, établissement privé qui dépendait de la Caisse de compensation de la région parisienne, elle collaborait avec la directrice sociale de l’école. L’année suivante, elle reprit un poste de professeur au collège technique Elisa Lemonnier à Paris. Elle enseignait les sciences, les mathématiques, l’enseignement ménager et l’hygiène. En 1961, elle réorganisa tout l’enseignement ménager pratique en création une spécialité de « sciences et arts ménagers ». Elle partit à la retraite l’année suivante et habitait Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne).

Militante du Syndicat national de l’enseignement technique, Marthe Lefebvre fut élue suppléante au Conseil supérieur de l’enseignement technique en 1946.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137040, notice LEFEBVRE Marthe, Georgette par Jacques Girault, version mise en ligne le 16 mai 2011, dernière modification le 18 avril 2017.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F17/ 17795, 28006. — Presse syndicale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément