LEIDER Geneviève [née DAUDE Geneviève, Jeannette, Eugénie]

Par Jacques Girault

Née le 22 juillet 1914 à Dakar (Sénégal), morte le 18 mars 2004 à La Tronche (Isère) ; institutrice en Seine-et-Marne ; militante communiste ; déportée ; conseillère municipale.

Geneviève Leider, institutrice, épousa Arnold Leider, de nationalité polonaise. Adhérente au Parti communiste en 1935, elle exerça des responsabilités dans sa cellule à Gennevilliers (Hauts-de-Seine). Révoquée de l’enseignement, devenue employée de laboratoire, trésorière-adjointe de l’organisation communiste clandestine dans son quartier de Gennevilliers, arrêtée le 26 février 1941, elle fut condamnée par la Section spéciale de la cour d’Appel de Paris le 21 octobre 1941, à six ans de travaux forcés. Livrée aux Allemands en 1944, elle fut déportée à Ravensbrück le 13 mai 1944.

A son retour en France, Geneviève Leider reprit ses activités professionnelles et fut élue conseillère municipale. Son mari, mobilisé dans l’armée française en 1939, résistant, fut expulsé de France en 1949 pour son appartenance au Parti communiste français. Elle le suivit en Pologne en 1951. Après le décès de son mari en 1993, de retour en France, elle participa à de nombreuses actions contre la droite en région Rhône-Alpes. Elle réadhéra au PCF en 1999.

Le 8 avril 2004, l’Humanité signalait son décès par un long article dans la rubrique « Carnet ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137059, notice LEIDER Geneviève [née DAUDE Geneviève, Jeannette, Eugénie] par Jacques Girault, version mise en ligne le 16 mai 2011, dernière modification le 6 mars 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : APPo, 17745, Ba 2057, 1W 0592 (transmis par Daniel Grason). --- l’Humanité. — La Fondation pour la mémoire de la déportation, Le livre mémorial. — Notes de Jean-Pierre Besse.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément