CANTILLON Arsène

Par Daniel Grason

Né le 8 novembre 1909 (Seine-et-Marne) ; militant communiste ; volontaire en Espagne républicaine.

Arsène Cantillon suivit l’école primaire, il fut mobilisé en 1930 pour dix-huit mois au 28e Régiment d’infanterie, à la caserne de Saint-Denis (Seine, Seine-Saint-Denis). Il adhéra au parti communiste en 1933 à Courtry (Seine-et-Marne), ses parrains étaient André Bolze et Antony Lefevre*, maire communiste de la localité en 1938. Il vint habiter au 7, rue Baudinet, à Paris XIVe arr. (Seine), travailla aux usines Renault à Boulogne-Billancourt (Seine, Hauts-de-Seine), forte de trente-quatre mille travailleurs. Il adhéra à la CGT, participa aux manifestations antifascistes de février 1934, fit grève en 1936, assista à la conférence régionale de Paris-Ouest, à Argenteuil en octobre 1937. Il fut quelques mois dans l’usine responsable de la cellule Marc Tailler* du nom d’un ouvrier tourneur tué le 12 février 1934, sur une barricade de Boulogne-Billancourt. Il lisait l’Humanité, Regards et les Cahiers du bolchevisme. Il alla en Espagne « pour combattre le fascisme international ». Le 3 mars 1938, Arsène Cantillon fut incorporé comme soldat, à la XIVe Brigade internationale, 2e bataillon, 3e compagnie. Il combattit sur le front d’Aragón en mars et avril 1938, en juillet, il était toujours en Espagne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137132, notice CANTILLON Arsène par Daniel Grason, version mise en ligne le 25 mai 2011, dernière modification le 17 juin 2020.

Par Daniel Grason

SOURCE : RGASPI 545-6-1108, BDIC mfm 880/8.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément