KOLB Marie-Rose, épouse SALINAS

Par Jean-Marie Conraud

Née le 18 mars 1937 à Wittelsheim (Haut-Rhin) ; secrétaire ; militante jociste ; permanente de la JOCF ; militante familiale à la Confédération syndicale des familles.

Fille d’un tourneur à la SACM à Mulhouse (Haut-Rhin), Marie-Rose Kolb avait deux frères et une sœur. Après le certificat d’études obtenu en 1951, elle commença un apprentissage d’employée de bureau aux Établissements During à Mulhouse-Bourtzwiller tout en prenant des cours du soir. Ayant obtenu un CAP et un Brevet commercial en 1954, elle fut alors embauchée comme secrétaire dans la même entreprise. En 1957, elle entra aux Établissements Clemessy, toujours à Mulhouse, où elle exerça les fonctions de secrétaire puis de secrétaire de direction.

Catholique engagée dans sa paroisse, Marie-Rose Kolb connaissait déjà la JOC lorsqu’un nouveau vicaire, Ignace Sester, l’initia à la « révision de vie » pendant un week-end de recollection qui rassemblait une douzaine de filles. Décidée à poursuivre ce type de réflexion, elle fut à l’origine d’une section JOCF qui s’implanta dans le quartier et dans différents milieux de travail. En octobre 1956, elle devint responsable de deux groupes de jocistes, jeunes et adolescentes, qui se révélèrent rapidement dynamiques. Élue comme déléguée en 1957, elle participa au rassemblement mondial de la JOC à Rome et, à son retour, rejoignit l’équipe fédérale de Mulhouse pour prendre en charge les groupes d’adolescentes. En septembre 1959, alors qu’elle devait assurer la responsabilité de présidente fédérale, elle fut sollicitée pour devenir permanente.

Du 1er mars 1960 au 31 août 1965, Marie-Rose Kolb eut non seulement la charge de plusieurs branches nationales : les 14-17 ans et celle de l’Action au travail (1960-1963), les 17-21 ans et l’École (1963-1965), mais dut également suivre les fédérations de Franche-Comté et du Haut-Rhin (1960-1962) puis de la Moselle et de l’Alsace (1962-1963) et enfin de l’Alsace (1963-1965). Elle fit équipe avec Jeanne Paillat*, Gisèle Mihé*, Irène Udovica*, Christiane Weber*, Colette Laplace-Claverie*, Marie-Madeleine Besson, Suzanne Germain, Anne-Marie Christophe et Marie-Paule Legris*. Ses responsabilités amenèrent Marie-Rose Kolb à participer en 1963 au colloque de Royaumont sur l’orientation professionnelle et en 1964 au Rassemblement européen de Strasbourg où elle anima un groupe de réflexion sur la place des jeunes en école. Son mandat de permanente fut pour elle une période d’action intense qui la marqua profondément.

Elle reprit son travail chez Clemessy et se maria le 9 avril 1966 à Mulhouse avec Jack Salinas*, ancien permanent national de la JOC (1962-1965) et agent EDF-GDF. Ils allaient avoir deux enfants (1969 et 1972). Ils vécurent à Périgueux (Dordogne), à Bordeaux (Gironde) puis à Bruxelles (1967) où son mari était responsable de la formation de la JOC internationale. De 1967 à 1971, elle ne reprit pas d’activité professionnelle mais participa à l’accueil des jocistes du monde entier qui passaient à Bruxelles. Revenue à Bordeaux en 1971, Marie-Rose Kolb se consacra à l’éducation de ses enfants tout en s’engageant comme militante de base à la Confédération syndicale des familles (CSF). En 1981, après un stage de remise à niveau, elle fut embauchée comme secrétaire puis comme secrétaire de direction dans un centre de formation pour un public étranger sans qualification. Lorsque ce centre ferma en 1994, elle partit en pré-retraite et elle devint secrétaire d’une section de la CSF.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137193, notice KOLB Marie-Rose, épouse SALINAS par Jean-Marie Conraud, version mise en ligne le 1er juin 2011, dernière modification le 1er juin 2011.

Par Jean-Marie Conraud

SOURCES : Arch. JOC (certificat de travail). – Ignace Sester, Un demi siècle prêtre en monde ouvrier, Presses de l’Im’serson à Wittenheim (Haut-Rhin), 1999. – Renseignements fournis par l’intéressée. – Notes d’Éric Belouet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément