KIOULOU Marius

Né le 11 novembre 1925 à Grenoble (Isère), mort en août 1944 à Bergen-Belsen ; ouvrier métallurgiste ; militant communiste de l’Isère ; résistant.

Fils d’émigrés grecs (Crétois), son père était manoeuvre, frère de Georges Kioulou, Marius Kioulou dit Prosper Stephan, ouvrier métallurgiste, milita aux Jeunesses communistes reconstituées dans la clandestinité.

Travaillant à l’usine Neyrpic à Grenoble, il devint rapidement membre du triangle de direction des JC de cette ville et participa à l’organisation et à l’encadrement de la manifestation du 11 novembre 1943 devant le monument des Diables bleus qui se termina de façon tragique. Il fit partie des cinq cents personnes arrêtées dans le parc de l’Exposition et fut déporté à Bergen-Belsen en février 1944 où il mourut au mois d’août de la même année.
Son acte de naissance porte "mort en 1945 dans un lieu inconnu" selon un jugement de décès rendu le 10 avril 1947.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article137295, notice KIOULOU Marius, version mise en ligne le 8 juin 2011, dernière modification le 19 juin 2011.

SOURCES : Biographie de Georges Kioulou.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément